0 Partages

A.Taoualit/Shutterstock.com

Samedi après-midi, le RC Lens, s’est relancé en s’imposant sur sa pelouse contre l’Olympique Lyonnais (3-2) pour le compte de la 14e journée de Ligue 1. Présent en conférence de presse, l’entraîneur des Sang et Or, Franck Haise, a souligné le mental de son équipe.

Si la victoire a relancé son équipe

« C’est comme ça que je l’ai un peu résumé, en disant que de toute façon, quand on vient de prendre 6-0, il n’y a pas beaucoup d’équipes qui repartent de façon flamboyante. Une claque laisse toujours un peu de traces, notamment dans les têtes et ça s’est vu. On mettait du temps dans les transmissions avant la pause. Lyon était bien organisé avec un bloc bas et attendait intelligemment qu’on s’ouvre pour nous contrer. Cette première période a été une 1ere partie des soins, puis on s’est un peu plus lâché ensuite. »

Si c’est une victoire au mental

« Oui, c’est certainement d’abord une victoire au mental car nous avons été menés 1-0 avant de parvenir à revenir au score. On fait une vraie bonne 2e période, au moins jusqu’au but du 3-2. Après, nous avons un peu reculé. Le mental est un élément important pour que les autres conditions, que ce soit le physique, la technique, ou la technique, puissent fonctionner. On a eu besoin de se rassurer en première période et on a su se lâcher en seconde. »

Sur la préparation pour le match

« Il y avait 2 éléments : d’abord ce nouveau changement d’entraîneur. On avait anticipé avec le travail de Fabio Grosso et il y avait alors déjà beaucoup de systèmes possibles, il était difficile d’y voir clair. Puis il y a le fait que nous venions de prendre une grosse claque, à la suite de laquelle nous sommes arrivés jeudi à 16h. Il n’y avait donc pas beaucoup de temps pour préparer ce match. Au final, le moment où nous avons le plus travaillé tactiquement, c’était pendant la mi-temps. Il était tellement difficile d’avoir des éléments factuels sur l’adversaire que nous n’avions pas trop parlé de ça, plutôt des individualités. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *