0 Partages

Victor Velter/Shutterstock.com

A la veille d’un match plus que décisif contre le Brésil, la latérale de l’Equipe de France, Sakina Karchaoui, s’est penché sur l’état d’esprit du groupe en conférence de presse.

Sur Wendie Renard

« C’est toujours dur d’avoir un problème physique pendant une compétition comme celle-là. C’est notre capitaine et elle est très importante pour le groupe. Nous espérons le mieux, pour nous et donc pour elle. Mais on verra demain. C’est sûr que c’est un élément fort dans un groupe. Elle est toujours là pour nous parler et pour nous conseiller. Je l’ai côtoyée en club à Lyon et maintenant en équipe de France. Elle a vraiment le contact facile. »

Sur l’état d’esprit du groupe

« On parle souvent avec le groupe. On sait qu’on a des qualités pour mette en place notre jeu. Quand on joue sur nos qualités, on est rarement inquiétées. Le Brésil a un jeu différent par rapport à celui de la Jamaïque. Il se rapproche de notre jeu. Il faut être naturelles et lâcher les chevaux. Les dernières rencontres contre le Brésil ont été des victoires, dans mes souvenirs. Mais il y a les stats et le terrain. L’étau se resserre avec les autres nations et le niveau aussi. C’est une équipe combative, technique et tactique. Donc on s’attend à tout. Il ne faut pas oublier nos qualités. On a des top joueuses et un top groupe avec un staff qui travaille très bien. On est très confiantes, il ne faut pas s’affoler. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *